Vacances dans le Gard

Les villes du Gard

  • Édifices et villes d’exception ne manquent pas non plus, la ville de Nîmes avec ses arènes, sa Maison Carrée, son Musée des beaux-arts…
  • Arles vous attend non loin, avec ses nombreuses ruines romaines (obélisque, arènes, théâtre…) et son Musée de l’Arles antique.
  • Poussez votre exploration jusqu’aux villes d’Alès, Saint Gilles (à la superbe abbatiale), et Grau-du-roi, dont le Seaquarium fera la joie des enfants !
  • Poursuivez votre voyage dans le temps en visitant les gorges de la Cèze, La Roque-sur-Cèze, Lussan et Aiguèze, 3 communes qui figurent parmi les plus beaux villages de France.
  • Le département est parsemé d’anciennes cités médiévales très bien conservées comme Barjac et Vézénobres, et de somptueux châteaux (Cheylard d’Aujac, Montalet, Castellas, Rousson, Gaujac, Sommières).
  • Enfin, prenez le temps de vous perdre dans les allées du musée Cévenol de Saint Jean du Gard, du musée-bibliothèque Pierre-André-Benoit (Alès), du Visiatome de Marcoule (Chusclan) et du Vinopanorama.

Visite des sites naturels du Gard

Profitez du camping Gard en bordure de rivière pour découvrir les richesses naturelles du département : Parc National des Cévennes, la rivière du Gardon et autres lieux d’intérêts touristique.
Parmi les sites naturels à visiter en priorité depuis votre camping familial, vous trouverez le Parc naturel régional de Camargue, avec ses marais et sa faune caractéristiques, et le Cirque de Navacelles, doté d’un canyon de 300 m de profondeur.
Poursuivez dans la Réserve naturelle nationale des Gorges de l’Ardèche, à admirer depuis un canoë ou un kayak, et organisez vos ballades pour découvrir la Grotte de Saint Marcel et la Grotte de la Cocalière, ou encore les cascades du Sautadet. Situé en bordure de rivière, le camping du Gard sera pour vous l’opportunité de découvrir le cœur de la Camargue et ses environs.
Avis aux amoureux de la nature : de la montagne à la mer, le Gard renferme de superbes paysages. Si vous ne disposez que de quelques jours, nous vous conseillons de visiter les trois sites qui appartiennent au réseau des Grands Sites de France :

  • le célèbre Pont du Gard (monument antique le plus visité de France, inscrit au patrimoine de l’Unesco) à proximité des Gorges du Gardon
  • le Cirque de Navacelles (un fabuleux canyon de 300 m de profondeur)
  • la Camargue gardoise, avec ses marais et son patrimoine comme la Tour Carbonnière d’Aigues-Mortes.

Consultez le site officiel du département du Gard.
Le décor est planté : à vous d’être l’acteur de vos vacances au camping à Saint-Jean-du-Gard.
De l’ascension du Mont Aigoual aux balades sur les plages de sable fin, de nombreuses randonnées pédestres et équestres vous attendent dans le Gard.
Descendez les Gorges du Tarn en canoë ou en canyoning, louez un bateau au Grau-du-Roi pour une sortie en mer, explorez les grottes des Cévennes et joignez-vous à un safari en 4×4 en Camargue.
Près du camping Cévennes, vous pourrez réaliser beaucoup d’autres activités de plein air, notamment en juillet et août : via ferrata, canoë, canyoning, VTT, pêche…

que voir dans le gard

Culture et patrimoine du Gard

Plusieurs sites et monuments retracent l’Histoire du Gard. Le public peut également en apprendre davantage sur la culture de ce territoire en visitant ses musées.

Les sites romains

Les vestiges romains sont de précieux joyaux historiques qui font la richesse du patrimoine gardois. Nous avons sélectionné trois des sites qui valent le détour dans le département :

  • Les arènes de Nîmes : L’amphithéâtre romain a fièrement résisté à l’épreuve de 2 000 ans d’existence, et a fière allure pour son âge. La visite est l’occasion de découvrir les fameuses galeries et cages d’escaliers, dont la configuration aurait permis à 24 000 personnes d’entrer et sortir sans risquer de se piétiner les unes les autres. De l’extérieur, on distingue les têtes de taureaux sculptées juste au-dessus du niveau supérieur des arcs. L’arène est toujours utilisée, notamment pour les fêtes et les concerts. Chaque année, au mois de mai, elle accueille pendant six jours des spectacles de corrida, à l’occasion de la Feria de Nîmes.
  • Le Pont du Gard : Le Pont du Gard se trouve à 20 km de Nîmes, plus précisément à Vers-Pont-du-Gard, entre Uzès et Remoulins. Haut de 50 m, l’aqueduc acheminait l’eau depuis la Fontaine d’Eure, contournant le haut plateau au nord de Nîmes avec une courbe de 50 km – cette forme lui permet de résister au courant parfois violent du cours d’eau du Midi.
  • Le Castellum Divisiorum : Derrière la balustrade de la rue de la Lampeze se trouve un site que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde, si ce n’est à Pompéi. Il s’agit en fait du terminal de l’aqueduc de Nemausus (appellation antique de la ville de Nîmes). L’eau aurait parcouru cinquante kilomètres avant d’arriver ici. Dix trous sont encore visibles dans la structure, sur lesquels les ingénieurs romains auraient fixés des tuyaux en plomb alimentant en eau les fontaines publiques, les bâtiments ou encore les maisons des gens aisés qui en avaient les moyens.
les arènes de Nîmes

Les monuments historiques

Les monuments suivants font partie des joyaux qui permettent de faire un formidable bond dans le passé, de mieux comprendre ce qu’était la vie dans la région :

  • La cathédrale Saint-Jean-Baptiste d’Alès : Cette cathédrale du 17ème siècle est à l’emplacement d’une église carolingienne, qui elle-même avait été construite sur un temple romain. L’édifice est inscrit au titre des monuments historiques, et a récemment fait l’objet d’une restauration majeure. On retrouve notamment le clocher carré au-dessus de l’entrée dont les pierres datent du 12ème siècle ; l’arc pointu en dessous est lui aussi antérieur au reste de l’édifice…
  • Le fort Vauban : Que l’on ne s’y trompe pas : la fortresse d’Alès du 17ème siècle n’est pas l’œuvre de l’ingénieur et architecte militaire Sébastien Le Prestre de Vauban, mais fut conçue sur le modèle de son style en forme d’étoile. La citadelle devait en tout cas abriter une garnison qui avait pour mission de réprimer les huguenots en pleine guerre de religions.
  • La Maison Carrée : La Maison Carrée est l’une des plus belles réalisations de l’architecture Vitruve. Elle aussi a incroyablement résisté à l’épreuve de 2 000 ans d’existence.
    Le temple était dédié à Gaius et Lucius César, deux petits-fils de l’empereur Auguste, décédés étant jeunes. Au cours des vingt siècles suivants, il devint une maison, un grenier, une église et fut également la tombe du duc d’Uzès au 16ème siècle.
la maison carrée à Nîmes

Les sites classés par l’Unesco

  • Les gorges du Gardon : Situées au nord de Nîmes, les gorges du Gardon comptent parmi les principaux joyaux du patrimoine du Gard. Creusé par la rivière éponyme, ce canyon offre des paysages d’une beauté fascinante. Les visiteurs se laissent ici séduire par l’incroyable harmonie des couleurs : le vert émeraude de l’eau, le vert dense de la nature, le blanc calcaire des falaises ou encore le bleu du ciel.
  • L’église abbatiale de Saint-Gilles : Les origines de l’abbatiale de Saint-Gilles remontent au 12ème siècle. L’église comptait à l’époque parmi les principaux lieux de pèlerinage du monde chrétien, au même titre que Jérusalem, Rome ou Saint-Jacques-de-Compostelle. Les visiteurs peuvent toujours admirer certains détails originels de l’édifice religieux, notamment la façade sculptée, la crypte monumentale ou encore l’escalier en vis.
  • Les Cévennes : Les Cévennes forment une chaîne de montagnes faisant partie du Massif central, à cheval sur les départements de la Lozère et du Gard. Les différents sites et monuments des petits villages le composant permettant notamment de retracer une partie de son Histoire. Les Cévennes offrent en outre des centaines de kilomètres de sentiers de randonnée.
canoe dans les Gorges du Gardon

Les musées

L’Histoire et la culture du territoire se découvrent aussi dans les murs de ses musées :

  • Le Musée des Beaux-Arts de Nîmes : Fondé en 1821 et installé dans un premier temps dans la Maison Carrée, le musée s’installa en 1907 dans une salle spécialement construite rue de la Cité Foulc. L’établissement met à l’honneur les peintures françaises, italiennes, flamandes et hollandaises du 15ème au 19ème siècle. Les visiteurs découvrent ici les œuvres de Pieter Coecke van Aelst, Rubens et Paul Delaroche. Parmi les chefs-d’œuvre du musées, on retrouve notamment la plus grande mosaïque de Nîmes, le « mariage d’Admetus », mesurant 8.80 m sur 5.94 m.
  • Le Musée-bibliothèque Pierre-André Benoît : Dans une banlieue ouest d’Alès se trouve un musée fondé par l’éditeur d’art Pierre-André Benoît, qui était ami avec certains des plus grands artistes de l’époque. L’établissement est installé dans un manoir occupé auparavant par les propriétaires des mines, et peut surprendre par la profondeur de ses peintures, dessins, sculptures et gouaches de noms bien connus comme Braque, Picasso, Alechinsky, Picabia ou Miró. La bibliothèque contient, elle, plus de quatre cents livres anciens publiés par Benoît pour les principaux artistes de l’époque.
  • Le Musée du Colombier : Dans un manoir du 18ème siècle avec un jardin à la française et un joli pigeonnier, est installé un petit musée de ville qui mélange les beaux-arts avec l’archéologie. En bas se trouvent des céramiques romaines, des pierres tombales, des mosaïques, un sarcophage et un assortiment étrange et merveilleux de heurtoirs de porte médiévaux. Dans les galeries d’art, on retrouve deux pièces de Breughel l’Ancien et le triptyque « Holy Trinity » du peintre de la Renaissance du 16ème siècle, Jen Bellegambe.
les musées du Gard

Nature et paysages du Gard

Le département abrite certains des « Grands Sites de France », dont le Cirque de Navacelles, la Camargue Gardoise ou la Tour Carbonnière. A cela s’ajoutent des sites mondialement connus comme le Pont du Gard, un des plus précieux vestiges romains en France, mais aussi les gorges du Gardon ou encore l’aven d’Orgnac.

Le séjour dans le Gard peut aussi être l’occasion de découvrir les richesses que recèlent les réserves naturelles qui font la réputation du département : la réserve de Combe Chaude, le centre de découverte du Scamandre ainsi que la réserve naturelle des gorges du Gardon.

Les visiteurs ont aussi l’opportunité de visiter certaines des nombreuses grottes localisées dans le Gard : l’Abîme de Bramabiau, la grotte de Trabuc, la grotte de Salamandre, le gouffre des Espélugues, la grotte de la Cocalière, l’aven d’Orgnac.

river

Sports et loisirs dans le Gard

Plusieurs activités attendent les visiteurs dans le Gard. Les randonnées (à pied, à vélo, à cheval…) permettent d’apprécier les grands espaces naturels comme les vallées, les rivières ou les grottes. A cela s’ajoutent les différents sports d’eau vive comme le canoë ou le canyoning. Les baignades et les activités nautiques, ainsi que la spéléologie ou la Via Ferrata séduisent aussi beaucoup de monde.

Le Gard offre également un certain nombre d’activités aériennes (parachutisme, vol en autogire ou en ULM, saut à l’élastique, balade en montgolfière, parapente…) ou motorisées (visite guidée de la Camargue en 4×4, jetski, randonnée en quad…) Les escapades et les séances thalasso figurent aussi parmi les activités les plus prisées des visiteurs.

Goûtez aux saveurs locales

Viandes, légumes, charcuterie, fruits ou encore fromage… la cuisine cévenole et gardoise s’apprécie surtout pour sa richesse et sa diversité. L’oignon doux de Cévennes (AOC) et la châtaigne sont typiquement des produits du terroir de la région. Ces ingrédients sont très utilisés dans les préparations culinaires locales. On les utilise par exemple pour préparer le port à la cévenol, le plat traditionnel du territoire, avec d’autres produits locaux comme les champignons.

Parmi les fruits et légumes cultives dans le département, on retrouve surtout les fraises et les pêches, mais aussi les abricots, le raison de table, les asperges, les melons ou encore les pommes de terre.

L’huile d’olive fait aussi partie des produits qui font la réputation du terroir. Plusieurs moulins à huile sont encore en activité dans le département, produisant de l’huile d’olive de Nîmes (AOC).

camping proche pont du gard

Que faire dans le Gard en famille ?

Nous avons sélectionné cinq des activités que l’on peut pratiquer avec les enfants :

  • Visite de musées (le Carré d’Art à Nîmes, le Seaquarium à Le Grau-du-Roi…)
  • Visite de sites historiques (le Pont du Gard à Vers-Pont-du-Gard, les Arènes de Nîmes…)
  • L’accrobranche
  • La randonnée à pied, à vélo ou à cheval
  • L’escapade fluviale